Y’a t’il une justice en France?

J’ai mal à ma France. ou chroniques d’une république bananière dans toute sa splendeur.

Amis lecteur toi qui viendrait ici pour la première fois, ne crois pas que je cède aux sirènes de certains extrémistes maladroits. Non cent fois non, mais si je dénonce ce que je ne considère pas comme les valeurs de mon pays, c’est pour mieux les éliminer.

Mais malheur de malheur, mon pays qui se prétend « patrie des droits de l’homme », titre qu’elle continue inlassablement de bafouer et trainer dans le caniveau.

Mais pourquoi j’ose donc dire ça? outre les différentes affaires de corruption de la classe politique de tous bords. Ce qui est triste mais pas étonnant. Le pouvoir politique attirant bon nombres de parasites (je parle des lobbistes).

Un internet pour tous? (marrant ce titre prémonitoire plus d’un ans à l’avance ^^)

Cacher pour mieux montrer?

Le moment est venu de se poser la question. Faites vous comme moi encore confiance en la lente justice française? jusqu’à présent oui (surtout face à celle des usa).

MAIS (et c’est la que cela en devient triste).

La justice française vient de censurer les documents détenus par Médiapart suite à l’affaire Bettancourt.

(si un juriste ou toute personne travaillant dans le domaine judiciaire pense que je les amalgames tous, tant mieux si cela peut faire remuer les conscience et revenir sur le droit chemin).

Oui mais sa vous le savez, ce que vous ne savez pas (encore).

We Fight Censor Ship, plateforme mise en place par RSF pour lutter contre la censure dans les dignes démocraties que sont les chine, russie, usa?.

Ce site accueille pour la première fois une donnée française censurée (affaire bettancourt/médiapart).

Téléchargez les documents interdits

C’est beau non? notre pays qui s’éloigne de plus en plus de l’idée que l’on pourrait se faire d’une démocratie au bénéfice du peuple?

Déjà que ce n’est pas la joie avec les affaires prism, echelon, frenchelon, csadopi.

Publicités

Cacher pour mieux montrer?

Lorsque l’on aime pas quelqu’un ou quelque chose, soit on le cache soit en en parle pas.


[carte de la censure: en bleue les pays ennemi d’internet, en violet pays à tendance dictatoriale, source Reporter Sans Frontières]

Si la première technique est facile à mettre en place pour des petits objets, elle est cependant inefficace contre des sites internet.

En effet si cacher un site internet en France revient à le bloquer (depuis la France: ce détail est important).

Il sera néanmoins accessible depuis tous les autres pays, voici donc la première (et grosse) faille de ce raisonnement.

Ensuite vient l’effet Streissand vous ne connaissez pas?

La seconde faille, est que du fait que le site est censuré du coup l’information vass e propager et tout le monde (poussé par la curiosité), voudra voir ce qu’est ce site (rappelez vous stanjames, d’ailleurs petit test: pouvez vous y accéder?)

The Stan James website is not accessible from your current location »

il y as plusieurs techniques, allant du plus bete:

changement des DNS, c’est la technique de filtrage la plus simple, mais c’est aussi est surtout celle qui est la moins éfficace car facilement contournable apr tout le monde en moins de 5mn (tout simplement en changeant son serveur de DNS).

ce blocage de site c’est ce que vas devoir faire l’Agrumetelecom en france d’ici sous peu (petit cadeau empoisonné du précédent gouvernement). source numérama.

donc la on était dans le bête, après y’a le méchant (mais la c’est chez les chinois enfin pour l’instant).

et pour cela je vous encourage à lire ceci. en clair cela explique les différents moyens de bloquer un site (et accessoirement comment contourner ce filtrage).

La connerie qui était suivie par l’ancien gouvernement n’avait qu’un seul avantage (si on peut parler d’avantage), c’est que les sites pédophiles devenaient de plus en plus indétectable aux milieux de site bloqués pour des conneries de majors de maternelle.

 

maj: pour confirmer tout ce qui est dit que plus on bloque et plus de gens veulent y accéder: cas concret avec le blocage de TPB chez ces chers voisins anglais ^^.

HTTPS n’aime pas l’HADOPI ^^

HTTPS EVERYWHERE est une extension pour Mozilla Firefox crée par la EFF (Electronic Frontier Foudation).

Pour l’ajouter à  vôtre petit renard c’est ici.

Ce module permet d’utiliser le protocole SSL (permet de chiffrer vos flux cybernétiques), ce qui vous permet de garantir en partie vôtre anonymat.

Petit lol du jours, HTTPS (et donc la FSF), n’aime Hadopi qui du coup se fait censurer, serait ce enfin le signe de la délivrance? ^^.

En fait, il faudrait que je bricole dans les paramètres, mais qui hormis thierry l’ermite s’embêterait à cela?