Nos poisons quotidiens n°3: Eau du robinet, buvez en c’est mortel.

abstract water world

Mon corps est en pleine croissance, il me faut de l’eau, de l’eaaaaauuuuuuu.

Mais si vous ne vous rappelez pas? c’est un extrait d’une pub tv pour une eau aromatisé en bouteille (pub débile d’ailleurs).

Tout simplement l’eau est l’élément essentiel à la vie, nous ne pouvons vivre plus de trois jours sans boire (de l’eau évidement ^^), nôtre corps est composé à 70% d’eau, et la vie est apparue premièrement dans les océans.

Donc l’eau nous est essentiel, mais il y a un probleme, je vous laisse le découvrir.

après avoir visionné ce documentaire, je me suis posé la question si l’eau que je buvais était concerné, je savait qu’elle contenait beaucoup de calcaire (normal par chez moi), du chlore (l’eau du robinet est extrêmement chloré, surtout après une pluie), ce qui est chiant c’est que cela lui donne un gout horrible.

J’ai donc trouvé cette carte de l’UFC, mais comme elle ne donne que des avis elle ne sert pratiquement à rien (en même temps l’UFC ne sert plus à grand chose sinon emmerder le consommateur).

Donc j’ai trouvé bien mieux, et chose étonnante c’est la carte officielle de la qualité de l’eau, qui est la mieux renseignée.

Alors comment, enlever l’aluminium? comme nous avons pus nous en rendre compte les carafes et systèmes individuels de purification de l’eau sont totalement inutiles (donc si un commercial vous dit le contraire il vous prend pour des cons).

Adressez vous donc à votre maire, faites pression sur lui (les élections sont une bonne aide), quitte à aider l’opposition si vous avez un maire qui ne fait que de la merde.

eregroupe_1010788

Nos poisons quotidiens n°2, sucre tous drogués!

Qui na jamais fondu (comme du sucre ^^) devant un bonbon, un chocolat.

Du sucre, du suuuuuucre!!!!!

Tel pourrait être les paroles de nôtre cerveau s’il pouvait parler. Le sucre est l’une des formes de drogues pour lesquelles nous ne pouvons nous passer, et l’industrie sucrière l’a bien comprit et du coup nous abreuves de publicité à longueur de temps (à noël, buche et chocolat, été les glaces, Halloween les bonbons etc).

Donc méfiez vous de cet ennemi insidieux qui vous madame vous fera grossir vôtre si joli postérieur, et vous monsieur augmentera vôtre cholestérol et vos bouées.

Nous connaissons donc nôtre faiblesse, connaissons maintenant les armes de l’adversaire.

C’est bien gentil tout ca, mais que faire?

L’aspartame? il contient beaucoup de points négatifs.

Le miel?, utilisé depuis les romains, il est le meilleur sucre naturel et n’a que des avantages.

Mais pour les diabétiques?

Voici venu la petite dernière née dans la famille sucre, la stévia.

Alternative crédible à l’aspartame, il faut néanmoins ne pas en abuser.

www.stevia-info.fr

MAJ: Nos poisons quotidiens, n°1

MAJ: j’ai remis la vidéo du reportage de france2 (des connard ayant fait censuré la vidéo).

…..*.Une entreprise qui vous veut du bien.
ah bon?

(*mettez le nom que vous voulez.)

Depuis quelques années, de plus en plus de reportages mettent en lumière les dérives et les fourberies de ces grosses multinationales et ce quel que soit le secteur.

L’agroalimentaire, la santé sont les secteurs les plus préoccupants car ils impactent directement sur nôtre santé (bien qu’ils en soient pas les seuls).

j’allais oublier de dire, que bien sur cela se fait avec la complicité de nos corrompus ou imbéciles (souvent les deux), de politiques.

Comme vous le savez, je parle ici de sujets qui m’intéressent (ou qui ne le devrait pas), c’est ainsi que javait abordé le sujet des intolérants au gluten, la France étant un pays ou le pain est majoritaire dans nôtre alimentation (voir: La baguette tueuse).

Donc à la question, est ce que les industriels sont des apprentis sorciers fous? je répond oui sans hésiter.

et au vus de l’évolution de la population (toujours plus urbaine, avec toujours plus de consommation de produits manufacturés industriels), cela ne risque pas de s’améliorer.

bientôt je vous parlerait également des problèmes que crée sur nôtre santé les industries pharmaceutiques, ainsi que de la dépendance au sucre.