Igudesman et Joo

Amateurs du classique chiant, surtout passez vôtre chemin.

Si pour vous les Mozarts, Beethoven, Liszt… ne peuvent êtres joués qu’en leurs restant fidèles alors vous n’aimerez pas ces deux compères, j’ai nommé Alek­sey Igudes­man et Hyung-ki Joo.

Du classique certes, mais du classique moderne qui bouge, pas celui poussiéreux classique et snob.

Pour ceux qui sont sur paris vous pouvez aujourd’hui et demain aller les voir en direct (salle pleyel), et ceux qui ne peuvent vous pouvez les visionner sur le net.

trêves de blabla, place à l’art et à la musique (et au rire)<;

Publicités