Une bien belle histoire: n°2

Si le métier des agriculteur consiste à nourrir l’humanité, ils savent aussi se montrer généreux.

Sur 3 Ha de terres agricoles appartenant à la municipalité de La Chapelle-Caro (Ar Chapel-Karozh, Morbihan Bretagne).

trois hectares de terres agricoles municipales étaient en friche, destinées au reboisement. Un groupe d’agriculteurs bio de la commune a eu cette idée : pourquoi ne pas cultiver ces terres et reverser aux Restos du Coeur les sommes gagnées ainsi ? En somme, nourrir des hommes plutôt que replanter des arbres, en ces temps de crise économique.

La commune a donné son accord et 85 quintaux de céréales ont été récoltés. Leur vente a rapporté 4 000 euros reversés à l’association des Restos du Coeur.

Environ 600 000 repas sont distribués chaque année par l’association dans le département. Elle a enregistré une hausse des inscriptions à une aide alimentaire de +20% cette année.

source: france3 bretagne.

psssshiiiittttt: une idée qui pétille.

Si en France on as pas de pétrole, en tout cas on as du gaz de shit de schiste, mais surtout des idées.

Que ce soit d’un coté comme de l’autre de l’atlantique, y’a de l’eau dans le gaz (de schiste).

Outre la pollution de la nappe phréatique, ainsi que les problèmes d’expropriation et de perte de terres agricoles, pouvons nous permettre d’exploiter ce truc?

Voici en tout cas la première exploitation en France de ce fameux gaz, que l’on as mit en bouteille.

 

Faugères: l’unique gaz de schiste…

1338455004_g1

La famille Vidal-Dumoulin du Château de la Liquière à Faugères rebondit sur la récente actualité autour des gaz de schiste en lançant sa cuvée « L’Unique Gaz de Schistes », un vin effervescent rosé élaboré en méthode ancestrale.

 

« C’est un clin d’œil, en référence aux projets d’exploitation de gaz de schiste sur nos terroirs languedociens, projets contre lesquels nous nous battons bien sûr. C’est également une façon décalée de promouvoir  le terroir de schistes sur lequel s’étend le domaine et d’où proviennent les raisins de Grenache et Mourvèdre qui entrent dans cette cuvée. Mais c’est avant tout un plaisir de vigneron de lancer de nouveaux produits », confie François Vidal.

Avec un nez de fruits frais acidulés, une bouche ronde et tonique, des bulles fines et élégantes, ce Gaz de schiste s’annonce, une fois n’est pas coutume, très consensuel. 2 500 bouteilles ont été produites.

Chut: les plantes nous écoutent.

Si beaucoup pensent que parler à une plante est un aspect de la folie, sans doute. Mais l’on sait depuis maintenant plusieurs années que les plantes aiment certaines ondes sonores.

C’est pour cela que certains horticulteurs diffusent sois de la musique classique, ou bien certaines ondes (dont le son est spécial). Cependant même si l’on peine à prouver et trouver quels ondes en particulier agissent sur la croissance des végétaux, cela est due à plusieurs facteurs.

Hygrométrie, chaleur,intensité lumineuse, nutriments, vent, eau, substrat, ravageurs etc…

Dans passeur de science, une nouvelle étude italo-australienne c’est penché sur les modes de communication entre les plantes.

stefano_mancuso_the_roots_of_plant_intelligence.html

et voici une reportage sur une application réelle de cette technique sur l’ile de la réunion en agribio. par contre désolé qualité pourri, je n’ai pas retrouvé l’original.

docu à voir bientot (17 avril)

edito du mercredi 4 avril

petit passage en vitesse ce soir.

La France est l’un des pays ou l’agriculture est présente partout et façonne nôtre paysage.

Il faut savoir que nous consommons toujours plus de produits (engrais et produits phytosanitaires) crée par les industrie de la chimie (issue de la technologie pétrolière), alors que les rendements globaux moyens ne cessent de baisser et nos sols de mourir à petit feu (minéralisation du sol en Beauce).

voici donc un documentaire qui passera sur france2 le 17 avril en seconde partie de soirée.

OGM et les « petits » mensonges de Monsanto

 

Que l’on soit pour ou contre les OGM, l’on ne peut ignorer tout les petits mensonges de cette firme américaine qui entre corruption de fonctionnaires falsification diverses. Ne cesse de nous cacher la vérité depuis sa fondation à St Louis (USA) en 1901.

L’amour de Monsanto pour la chimie commence des la fin de la guerre en 1945.

Elle commence ainsi à développer insecticides et herbicides chimiques, et commercialisera l’agent Orange jusqu’en 1971 (quand le scandale des cancers que provoque se défoliant, obligera l’entreprise à arrêter de produire ce traitement).

Apparait enfin en 1970 le Roundup, qui depuis est devenu la création al plus rentable pour Monsanto (condamné par la justice française pour publicité mensongère).

Comme le disait la pub, le Roundup est naturellement dégradable. Il l’est tellement que l’on retrouve maintenant des molécules de glyphosate (substance active de l’herbicide us), dans la plupart des rivières françaises (youpi).

Arrive ensuite les OGM en 1995, a l’époque Monsanto disait (et dit toujours), que cela devait révolutionner l’agriculture mondiale du 21e siecle.

En effet les plantes Roundup ready (soja, mais, colza, coton…), devait éviter l’emploi de tout produit de synthèse (hormis le round up bien sur ^^).

Résultat, depuis maintenant trois ans, plusieurs cas d’apparition de résistance de la pyrale  au mais ogm apparaissent un peu partout dans le monde.

Monsanto, nous promettait aussi que le pollen des ogm ne pouvait pas se mélanger avec les cultures conventionnelles voisines non ogm (pour cela le respect d’une barrière tampon est nécessaire).

Outre le fait que des chercheurs on retrouvé du pollen dans les hautes strates de l’atmosphère, la contamination peut se faire également l’or du transport des grains pendant les semailles ou bien après la récolte.

Donc quel intérêt pour un agri de cultiver des ogm?

Car même si son rendement est augmenté, il est en partie voir totalité mangé par le cout des herbicides et autres produits de synthèse dont il est obligé d’augmenter la dose d’années en années à cause des résistance, d’autant que le prix lui ne baisse pas.

La question n’est donc pas de savoir si les ogm ont une innocuité sur la santé humaine, mais bien de savoir si les ogm on un avenir pour l’agriculture?

Pourquoi l’on ne parle bien souvent que de Monsanto pour les OGM? elle n’est pas al seule mais c’est la plus importante.

En 2007, Syngenta, Bayer, Monsanto, BASF, Dow et DuPont vendent 85 % des pesticides achetés dans le monde, un marché de 30 milliards USD. (IPS Inter Press Service, 7 décembre 2007)

source wikipedia.

Il faut savoir aussi que l’une des pratique de Monsanto (notamment aux usa), face au rares agriculteurs qui refusait d’acheter du mais ogm était de passer au dessus des champs ciblés pour balancer  de la semence ogm et ensuite intenter un procès en contrefaçon a l’agriculteur (qui menacé par téléphone ou bien observé par des hommes en noir au bord des champs), acceptaient la proposition de monsanto (bien souvent aussi par manque d’argent pour payer un avocat).

 

 

je vous encourage lire et regarder, « Le monde selon Monsanto » (film et livre).

 

Savons nous vraiment ce que nous mangons?

Logo VBF, bientôt une image du passé?

Si on voit l’avenir selon la vision de certain chercheurs, ben je vous le dit, nous avons du soucis à nous faire.

Bientôt manger de la vrais viande de vrais animaux sera plus qu’un luxe, ce sera impossible.

Des chercheurs sont déjà capables de créer de la viande in vitro, à partir de cellules souches.

Nous nous devons de nous poser la question de l’innocuité sur notre santé de ces cellules.

source