la tête dans les étoiles n°4: ESO

 

Haut dans le désert d’Atacama au nord du Chili, de l’European Southern Observatory (ESO) a construit plusieurs collections de télescopes et observatoires sur les sommets des montagnes éloignées, arides. Les emplacements sont idéales pour l’astronomie au sol – loin des lumières de la ville, à haute altitude, avec plus de 350 jours par an sans nuages. L’ESO est une organisation de recherche intergouvernementale avec 15 Etats membres, fondé en 1962. Il a fait des observations de l’hémisphère sud depuis 1966, et continue d’agrandir ses installations à ce jour. Les sites sont La Silla, qui accueille le New Technology Telescope (NTT); Paranal, où se trouve le Very Large Telescope (VLT), et Llano de Chajnantor, qui accueille le télescope APEX submillimétrique et l’Atacama Large Millimeter / submillimeter Array (ALMA) . La construction du nouveau projet dans le désert du Chili – le European Extremely Large Telescope (E-ELT), un télescope de 40 mètres de classe – doit commencer plus tard cette année à Mont Armazones.

 

s_e32_eso1105a

source.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s