Que les régimes aillent se faire foutre.

certes nous venons de quitter la période des fêtes hivernales, ou nous avons tendance à ingérer plus que de raison diverses préparation culinaires et gastronomiques.

Nous ne sommes pas encore en été donc nous ne verrons pas tout de suite les magazines féminins nous abrutir de leurs régimes estivaux (et dans estivaux il y a « veaux », car c’est comme cela qu’ils nous considèrent).

Ce n’est pas pour rien que nous avons vus nôtre gastronomie inscrite au patrimoine de l’humanité.  Mais attention quittez cette image du foie gras du saucisson et du pâté  (il y a plein de plats et de recettes qui sont aussi bon et bien moins calorifiques).

Le tout c’est de prendre du plaisir et manger des bonnes choses.

Donc, c’est se renseigner (signification des labels).

Eviter les plats préparés (cars trop de sel/sucre/gras/merdes chimiques).

Cuisiner le plus possible et faire les marchés en privilégiant les circuits courts (les légumes de saisons seront toujours moins chers chez le maraicher que à la grande surface).

faire un peu de sport (nager à la plage, marche, vélo, utiliser les escaliers plutôt que l’ascenseur).

 

Mais surtout éviter le plus possible les fast food, temples de l’obésité et de la merde en boite.

Selon une étude commencée en 1991, manger plus de trois fois par semaine dans des fast-foods augmente le risque de souffrir d’asthme, de rhinite et d’eczéma.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s