OGM et les « petits » mensonges de Monsanto

 

Que l’on soit pour ou contre les OGM, l’on ne peut ignorer tout les petits mensonges de cette firme américaine qui entre corruption de fonctionnaires falsification diverses. Ne cesse de nous cacher la vérité depuis sa fondation à St Louis (USA) en 1901.

L’amour de Monsanto pour la chimie commence des la fin de la guerre en 1945.

Elle commence ainsi à développer insecticides et herbicides chimiques, et commercialisera l’agent Orange jusqu’en 1971 (quand le scandale des cancers que provoque se défoliant, obligera l’entreprise à arrêter de produire ce traitement).

Apparait enfin en 1970 le Roundup, qui depuis est devenu la création al plus rentable pour Monsanto (condamné par la justice française pour publicité mensongère).

Comme le disait la pub, le Roundup est naturellement dégradable. Il l’est tellement que l’on retrouve maintenant des molécules de glyphosate (substance active de l’herbicide us), dans la plupart des rivières françaises (youpi).

Arrive ensuite les OGM en 1995, a l’époque Monsanto disait (et dit toujours), que cela devait révolutionner l’agriculture mondiale du 21e siecle.

En effet les plantes Roundup ready (soja, mais, colza, coton…), devait éviter l’emploi de tout produit de synthèse (hormis le round up bien sur ^^).

Résultat, depuis maintenant trois ans, plusieurs cas d’apparition de résistance de la pyrale  au mais ogm apparaissent un peu partout dans le monde.

Monsanto, nous promettait aussi que le pollen des ogm ne pouvait pas se mélanger avec les cultures conventionnelles voisines non ogm (pour cela le respect d’une barrière tampon est nécessaire).

Outre le fait que des chercheurs on retrouvé du pollen dans les hautes strates de l’atmosphère, la contamination peut se faire également l’or du transport des grains pendant les semailles ou bien après la récolte.

Donc quel intérêt pour un agri de cultiver des ogm?

Car même si son rendement est augmenté, il est en partie voir totalité mangé par le cout des herbicides et autres produits de synthèse dont il est obligé d’augmenter la dose d’années en années à cause des résistance, d’autant que le prix lui ne baisse pas.

La question n’est donc pas de savoir si les ogm ont une innocuité sur la santé humaine, mais bien de savoir si les ogm on un avenir pour l’agriculture?

Pourquoi l’on ne parle bien souvent que de Monsanto pour les OGM? elle n’est pas al seule mais c’est la plus importante.

En 2007, Syngenta, Bayer, Monsanto, BASF, Dow et DuPont vendent 85 % des pesticides achetés dans le monde, un marché de 30 milliards USD. (IPS Inter Press Service, 7 décembre 2007)

source wikipedia.

Il faut savoir aussi que l’une des pratique de Monsanto (notamment aux usa), face au rares agriculteurs qui refusait d’acheter du mais ogm était de passer au dessus des champs ciblés pour balancer  de la semence ogm et ensuite intenter un procès en contrefaçon a l’agriculteur (qui menacé par téléphone ou bien observé par des hommes en noir au bord des champs), acceptaient la proposition de monsanto (bien souvent aussi par manque d’argent pour payer un avocat).

 

 

je vous encourage lire et regarder, « Le monde selon Monsanto » (film et livre).

 

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s