Gallimard pourriture

Même les éditeurs Français sont des pourris.

Donc ne faites pas de traduction d’un livre en étranger sinon vous vous attirerez les foudres des majors (en l’occurrence Gallimard).

 

François Bon, le créateur du site Publie.com, en as fait les frais. Il as en effet fait une traduction d’un livre qu’il pensait être passé dans le domaine public.

Ben du coup Gallimard c’est offusqué des 22 téléchargements qui lui portent du tord.

Ces Majors et éditeurs sont bien des pourris.

source: numérama

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s