Google, espion de choc

 

Comme vous le savez, g…..vas bientôt compiler toutes les données vous concernant pour améliorer la qualité de ses services (cad vous balancer encore plus de pub lieux ciblés).

(plus d’info sur numérama à  ce sujet).

 

 

Oui c’est de l’espionnage, mais vous pensiez que cela s’arrêterait la?

Eh bien non (merdum), car g….., vous propose d’installer sur votre navigateur un logiciel pour analyser tout ce que vous faute (moi perso j’appelle cela un logiciel espion).

la nouveauté, c’est qu’ils proposent de vous payer pour ca (5$/mois de réduction chez amazone, question bête: et si on utilise pas amazone?)

Donc si vous souhaiter vendre votre vie privé, ben g….. veut bien vous l’acheter.

 

Si encore ce n’était qu’un cas isolé, mais même pas:

« Sony a dissimulé des installeurs de rootkits sur six millions de CDs audio, lesquels exécutaient subrepticement des programmes qui surveillaient toute tentative de lire les fichiers sons du CD et les interrompaient.

Les rootkits cachaient aussi leur existence en poussant le noyau de l’ordinateur à mentir sur les processus en activité et les fichiers présents sur le support. Et ce n’est pas le seul exemple de ce genre.

La 3DS de Nintendo profite des mises à jour de son firmware pour procéder à un contrôle d’intégrité, et vérifier que l’ancien firmware n’a subi aucune altération.

Au moindre signe qu’on a modifié le programme, la console devient inutilisable. »

 

source: Framablog (merci à U. Harkogansk-Malatesta)

Article assez long, mais que je vous invite à lire.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s