La guerre contre l’iran se fera à la pompe: épisode 2

Dans le premier article, je craignais que la décision de l’Iran de fermer le détroit d’Hormuz (par lequel transite 35% du trafic pétrolier mondial), ne fasse grimper de façon conséquente les prix du carburant.

Et bien apparemment je m’était trompé (tant mieux), mais du coup, l’Europe de son coté à mis en place un embargo contre le pétrole Iranien.

Se pose alors la question de savoir si cela aura un impact sur le carburant?

Cela ne semblerait pas le cas pour la France, car non seulement nous avons des apports en pétrole diversifiés, et de plus nous ne sommes pas leurs plus important clients en Europe, par contre l’Espagne l’Italie et la Grèce auront du soucis à se faire.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s