Le chocolat

Après les huitres, voici une autre star des repas de fêtes, Le Chocolat.

Chapitre Premier: Son histoire

Les civilisations Précolombiennes ont tellement inventé toutes sortes de choses. Techniques d’agriculture, recettes culinaires, sciences, etc que l’on pourrait presque qualifier la terre Andine comme berceau de l’humanité (oui je sais nôtre ancêtre Lucy est Éthiopienne).

Considéré comme une boisson divine par les Aztèques le chocolat (qui était une boisson amère à l’origine), devint un succès parmi les cours royales Européennes.

Au vus du succès, les colons (dont cristobal), se mirent alors à organiser le commerce de ce nouveau bien, et utilisèrent la main d’œuvre indigène pour produire la fameuse boisson (qui à dit esclavage?, mais non voyons pas du tout).

Pendant ce temps, la boisson se répand. D’abord réservé aux Grands, puis plus tard au siècle des Lumières aux divers cabinets privés et cercles littéraires, la croyance lui attribuant soit des propriétés aphrodisiaques (et punis alors par L’église qui l’attribuait au Malin), soit des propriétés médicinales.

Malgré tout il parvint jusqu’à nous, mais ne vit le jours sous sa forme actuelle (solide), que vers 1700

De nos jours, la consommation de chocolat c’est démocratisée et l’on peut trouver chez sa grande surface du coin du chocolat de toutes les formes pour tout les gouts.

Inutile de vous dire que le chocolat industriel, peut nuire à la santé surtout lorsque l’on y ajoute de l’Huile de palme et plein d’autres choses mauvaises pour la santé.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s